alert

Cette page a été publiée sous un gouvernement précédent et elle est disponible à des fins d’archivage et de recherche seulement.

Le processus pour établir la liste finale

Lors d’ateliers qui se sont déroulés sur une période de trois fins de semaine à London, Ottawa, Sudbury et Toronto, 95 Ontariennes et Ontariens ont étudié les idées de Parlons budget.


Des panélistes de Toronto présentent les raisons expliquant les idées choisies.
Des panélistes de Toronto présentent les raisons expliquant les idées choisies.

Organisation des ateliers publics

Nous souhaitions offrir à un groupe d’Ontariennes et d’Ontariens l’occasion de prendre une part plus active à l’établissement de la liste des idées présentées au vote populaire. C’est la raison pour laquelle nous avons organisé des ateliers publics.

Au cours des mois de novembre et de décembre, nous avons mis sur pied des groupes de citoyens composés d’un maximum de 28 personnes dans les villes de London, Ottawa, Sudbury et Toronto afin qu’ils participent à des ateliers. Les personnes ont été recrutées parmi la liste des utilisateurs inscrits sur le site Parlons budget qui s’étaient montrés intéressés à participer davantage. Nous nous sommes assurés que ces personnes étaient représentatives de la population ontarienne et qu’aucune d’elles ne se heurtait à des obstacles pour participer.

Pendant une journée entière, les panélistes ont étudié les idées proposées en ligne par d’autres personnes. Leurs recommandations ont donné lieu à la liste d’idées présentées au public pour un vote final.

Formulation des recommandations

Nous voulions nous assurer que les gens aient le temps de lire, de réfléchir et de discuter des idées avant de présenter leurs recommandations finales. Dans le cadre de chaque atelier, les participants ont passé en revue 82 idées qui s’étaient classées selon les critères de présentation. Ils avaient pour mission d’établir l’ordre de priorité des idées et de nous aider à établir une présélection pour le vote public.

Les activités de l’atelier étaient identiques dans chacune des quatre villes :

1
Un panéliste de Sudbury vote pour une idée qui, selon lui, devrait faire partie de la liste soumise au vote public.
Un panéliste de Sudbury vote pour une idée qui, selon lui, devrait faire partie de la liste soumise au vote public.

Élaboration des critères d’évaluation : Nous avons demandé aux participants de s’entendre sur le mécanisme d’évaluation des idées. Nous avons déterminé trois critères sur lesquels les idées seraient évaluées : inclusivité, portée et importance.

Inclusivité : Est-il possible de réaliser cette idée de façon à inclure des membres de la population qui autrement pourraient être exclus ou marginalisés?

Portée : Dans quelle mesure l’idée pourrait-elle toucher un grand nombre d’Ontariennes et d’Ontariens?

Importance : Dans l’ensemble, quelle importance accordez-vous à cette idée pour la population ontarienne? Songez à son impact sur votre collectivité, votre région, ou peut-être sur la province tout entière.


2

Lecture, discussion et évaluation des idées : Nous avons divisé les panélistes en équipes afin qu'ils examinent chaque idée et qu'ils s’entendent sur la note à accorder à chacune. Chaque équipe devait évaluer le quart de toutes les idées.


3

Présentation de la présélection des idées : Une fois les résultats compilés, chaque équipe présente au groupe les idées qu’ils ont retenues. Ils expliquent pourquoi ces idées ont recueilli les meilleures notes en se basant sur les trois critères.


4

Vote : Chaque participant a reçu dix autocollants afin de voter pour les idées qui, à son avis, devaient être retenues pour la prochaine étape. Les meilleures idées de chaque équipe étaient affichées au mur afin que tous puissent les lire et les étudier.

Recommandations finales

Panélistes d’Ottawa concentrés sur leur tâche de lecture et d’évaluation.
Panélistes d’Ottawa concentrés sur leur tâche de lecture et d’évaluation.

Après les ateliers dans les quatre villes, nous avons compilé les votes et trié par ordre d’importance les idées ayant obtenu le plus de votes. Le gouvernement a dressé la liste finale des idées qui seront soumises au vote, parmi les 16 idées figurant en tête des recommandations des panélistes.

Le gouvernement a estimé que ces idées se conformaient aux critères de présentation ainsi qu’à ses priorités. En créant la liste des idées retenues, le gouvernement a également tenu compte des préférences régionales.

Voici la liste des idées présentées au vote public. Le vote s’est déroulé du 10 au 26 janvier 2018. Après l’annonce des idées gagnantes, nous ferons des mises à jour périodiques sur leur réalisation au cours de l’année.

Voici le résumé des idées recommandées par les participants, classées par ordre de popularité :

Rang Numéro de l’idée Nombre de votes Décision du gouvernement
1 Étude pour réduire le gaspillage alimentaire chez les détaillants 93 Idée retenue
2 Accès accru à du soutien pour les personnes atteintes d’autisme 51 Idée retenue
3 Accès accru à des aliments sains dans le Nord de l’Ontario 44 Idée retenue
4 Vélos-cargos pour la livraison de biens des petites entreprises 43 Idée retenue
5 Cliniques temporaires de soutien en santé mentale 37 Idée retenue
6 Des personnes âgées aident des élèves à lire et à écrire 35 Idée retenue
7 Classes de français offertes plus tôt aux élèves 35 Idée retenue
8 Programme de potager dans des écoles élémentaires 31 Idée retenue
9 Logements protégés pour des personnes ayant des problèmes de santé mentale 31 Idée retenue
10 Préserver les histoires des personnes âgées de l’Ontario 28 Idée retenue
11 Soutien en santé mentale en ligne pour les jeunes Autochtones 27 Idée retenue
12 Accroître les programmes de santé mentale pour les élèves 26 Idée retenue
13 Éducation alimentaire pour les élèves de la maternelle et de l’élémentaire 25 Idée retenue

Vous désirez consulter la compilation complète des données sur les résultats des ateliers?

Obtenir les données complètes

Recrutement des participants

Nous avons recruté les participants à partir de la liste des personnes inscrites sur le site Parlons budget. Nous avons fait une sélection parmi celles qui s’étaient montrées intéressées à participer, et nous nous sommes assurés qu’elles étaient représentatives de la population ontarienne. Voici la répartition démographique des panels :

Âge

20–39

39 %

40-59

37 %

60+

24 %

Sexe

Femme

54 %

Homme

44 %

Autre/Préfère s’abstenir de répondre

2 %

Emplacement

London

27 %

Ottawa

26 %

Toronto

26 %

Sudbury

20 %

Revenu

Moins de 50 000 $

44 %

50 000 $-100 000 $

28 %

100 000 $ et +

27 %

Commentaires des participants

Un animateur à Sudbury tient à la main un autocollant qui servira à évaluer les idées selon les trois critères établis.
Un animateur à Sudbury tient à la main un autocollant qui servira à évaluer les idées selon les trois critères établis.

Nous avons interrogé les participants avant et après les ateliers afin d’évaluer leur degré de satisfaction et recueillir leurs commentaires à propos du processus afin de l’améliorer. Vous pouvez lire le résumé ci-dessous ou nous envoyer un courriel à l’adresse financecommunications.fin@ontario.ca si vous désirez obtenir une copie du rapport d’évaluation final.

Pour de nombreux panélistes, c’était la première fois qu’ils participaient à une consultation publique, et la grande majorité n’avait jamais pris part à Parlons budget. Lorsqu’on leur a demandé la raison pour laquelle ils avaient accepté de participer, ils nous ont répondu qu’ils désiraient se renseigner sur le processus budgétaire et y contribuer.

Un grand nombre des panélistes voyaient cette participation comme un acte civique et une occasion d’influencer d’une certaine façon, même infime, quelques aspects du budget de la province. Quelques participants pensaient qu’ils manquaient d’information afin de prendre leurs décisions. Quelques-uns étaient d’avis que la qualité des propositions laissait à désirer.

Dans l’ensemble, 84 % des panélistes ont estimé que leur participation avait été enrichissante, et la plupart ont considéré que les séances étaient constructives, respectueuses et très utiles. Un grand nombre ont eu l’impression d’avoir beaucoup appris sur les enjeux touchant leur collectivité.

Un panéliste de Toronto lit la description des idées avant de lui accorder une note.
Un panéliste de Toronto lit la description des idées avant de lui accorder une note.

Nous avons demandé aux panélistes d’exprimer dans leurs propres mots la raison pour laquelle ils avaient voulu prendre part aux consultations Parlons budget. Voici la réponse de quelques panélistes à cette question.

Je crois que le fait de permettre aux citoyens d’exprimer leurs opinions aux décideurs et aux personnes en situation d’autorité est une composante essentielle de l’exercice démocratique. En s’adressant directement à la population, le gouvernement peut évaluer beaucoup précisément la volonté générale des gens. Parlons budget est un important symbole fort de démocratie. Panéliste de London

Je crois dans les décisions participatives et l’engagement civique, et je voudrais donner mon opinion et mes pensées sur le budget de l’Ontario puisqu’il aura une influence sur ma vie et celle de ma famille et de ma communauté. Panéliste de Toronto

Je crois que les consultations du gouvernement ne peuvent réussir que si plus de personnes y prennent part pour exprimer leurs préoccupations, discuter des enjeux et proposer des solutions claires fondées sur leurs expériences personnelles.Panéliste de Sudbury

J’ai participé pour redonner à la communauté et [prendre] sérieusement mes responsabilités civiques.Panéliste d’Ottawa